L’échographie portable pour gagner du temps

Depuis 2011, les équipes du Centre Médical Héliporté utilisent un appareil d’échographie portable. L’outil a toute son utilité lors de la prise en charge du patient. Le bénéficiaire de cet investissement : le patient. L’objectif : gagner du temps.

A la rapidité s’ajoutent un travail efficace sur le terrain et un diagnostic précis avant le transfert du patient vers l’hôpital. Faire une échographie dans un hôpital laisse entendre un examen réalisé avec une grosse machine, dans une pièce sombre et un confort de travail maximal pour le spécialiste. Lors des interventions médicales du CMH sur le terrain, le cadre est différent. Le fait même d’être en milieu extra-hospitalier implique des contrastes : une luminosité ambiante, un accès moins aisé au patient, des conditions météorologiques peu confortables.

Une utilisation différente de l’échographie à l’hôpital

L’appareil d’échographie portable du CMH est éloigné par sa taille de son homologue hospitalier. Il n’est pas plus imposant qu’un petit ordinateur portable, équipé d’une sonde. L’utilisation est aussi très différente : l’équipe médicale du CMH cherche à obtenir des éléments qui vont avoir une influence immédiate sur le traitement et la prise en charge du patient.  En d’autres mots, observer rapidement le fonctionnement de certains organes pour établir un diagnostic très précis. Sur le terrain, l’échographie portable a de multiples avantages pour le travail du médecin urgentiste :

  • mieux orienter le patient vers l’hôpital le plus adapté pour assurer le traitement médical de sa pathologie,
  • agir éventuellement sur les causes d’une pathologie, avant et pendant le transfert du patient vers l’hôpital,
  • gagner du temps dans la préparation d’un bloc opératoire, avant l’arrivée du patient,
  • fournir des recommandations à l’équipe du service des urgences dans l’hopital où est conduit le patient.

Que peut-on voir avec l’appareil d’échographie portable ?

Les exemples qui traduisent des pathologies difficiles à détecter à l’oeil nu ne manquent pas. Avec l’échographie portable, le médecin du CMH peut visionner, par exemple :

  • le fonctionnement réel du muscle cardiaque chez un patient qui souffre d’un infarctus,
  • les fonctions vitales d’un foetus chez une patiente qui porte un enfant,
  • une perforation sur un poumon ou toute autre tissu,
  • une hémorragie interne,
  • une hypertension intra-cranienne chez un patient polytraumatisé.

En fait, on peut dire que cet appareil d’échographie portable est considéré par les médecins comme le stéthoscope du 3ème millénaire. Encore une preuve que le Centre Médical Héliporté ne recule devant rien pour disposer des outils adéquats dans l’intérêt unique du patient.