Plus de 4 interventions par jour durant la période estivale

Au cours du mois de juillet 2015, les équipes du Centre Médical Héliporté ont réalisé 136 interventions en hélicoptère, soit plus de 4 missions par jour. C’est un pic dans l’activité héliportée de l’année 2015. Il est aussi une preuve de l’utilité publique du vecteur héliporté dans une région et une zone rouge où le volume de population augmente fortement en été. Avec tout son lot de faits divers et de risques encourus.

  • 95% des interventions qui ont été réalisées en hélicoptère au cours du mois de juillet 2015 sont des missions dites « primaires ». Pour ces missions, le 112 considère que l’hélico du CMH est le moyen d’intervention le plus rapide et le plus adapté à la situation. Cette progression des missions primaires avait déjà été ressentie au cours du premier semestre de l’année 2015. Notamment au cours des mois de mai et de juin.
  • Les conditions météorologiques favorables de la période estivale ne sont pas étrangères à cette situation. Elles permettent au CMH de jouer davantage en rapidité et en efficacité dans l’accomplissement de ses missions. Cet élément est confirmé par un taux de disponibilité très important : 97,5 % pour le mois de juillet. La météo a eu un impact très léger (2,3%) sur l’utilisation de l’hélicoptère.
  • Dernière donnée intéressante à souligner dans l’activité du mois de juillet : le temps de vol réel moyen. Il est de 24 minutes par mission. Décollage, atterrissage, transport et retour à la base compris. En comparaison, l’hélico du CMH permet de tout opérer dans un délai de temps très réduit. Difficile d’assurer une prise en charge plus rapide que cela, notamment par la route, en tenant compte que le CMH transporte ses patients immédiatement dans l’hôpital le plus adapté pour leur traitement. Ce n’est pas toujours l’hôpital le plus proche. Un vrai gain de temps pour le patient, pour certaines pathologies.

A un moment de l’année où les activités touristiques et de loisirs divers sont à un pic, le CMH apporte aussi la garantie d’un service disponible, efficace, rapide et, surtout, complémentaire aux moyens de secours existants.