L’infirmier au CMH ne doit pas manquer d’air

Il est une personne clé dans chacune des missions du Centre Médical Héliporté. Une seconde paire d’yeux pour le pilote, un second bras droit pour le médecin, un pilier incontournable dans le bon déroulement d’une mission. Cette personne est l’infirmier. Au CMH, chaque infirmier est un spécialiste en soins intensifs.

Un team de 9 infirmiers

9 infirmiers se partagent les près de 9000 heures de garde d’une année d’intervention. Le CMH a la chance de pouvoir compter sur une équipe expérimentée, professionnelle, régulière, solide. Chaque infirmier est dans le sillage de l’hélicoptère de Bra-sur-Lienne depuis plusieurs années, avec son lot de missions difficiles et éprouvantes. D’épreuve, il en est question justement dans le recrutement des infirmiers. Pour intégrer l’équipe du CMH, il faut être porteur du titre particulier de spécialisation en soins intensifs et en aide médicale urgente. Il faut disposer d’une expérience minimale de 5 années dans un service de secours médical urgent. Le décor est planté.

Une mission, plusieurs fonctions

L’infirmier est l’intervenant de soin de première ligne pour assister le médecin dans la prise en charge d’un patient. Un bras droit supplémentaire sur le lieu d’intervention et lors du transfert vers l’hôpital. Inutile de souligner qu’il doit être en relation fusionnelle avec le médecin, dans l’intérêt du patient.

La responsabilité de l’infirmier va encore plus loin :

  • Dès que le 112 commande l’intervention de l’hélico du CMH, l’infirmier est le lien entre tous les intervenants de la mission. En d’autres mots, c’est par lui que passent les infos de communication radio.
  • Tout au long de l’intervention, il est en contact radio permanent avec le centre 112.
  • La préparation de l’équipement et du matériel médical repose aussi sur ses épaules, au sens propre comme figuré.
  • Pour le pilote, il est encore un assistant de vol. Au décollage, il encode les coordonnées de mission dans le GPS. En vol, il est gardien des procédures de navigation. A l’atterrissage, il supervise le visuel au sol avec le pilote.
  • Au sol, il est aussi un gardien de la sécurité pour toute l’équipe médicale.

Au Centre Médical Héliporté, les infirmiers s’engagent à suivre toute formation utile à maintenir leur compétences en soins urgents et en aéronautique.

Pour compléter le profil, on attend de l’infirmier d’avoir le coeur sur la main et d’être une oreille attentive pour le patient. Le considérer comme un membre de sa propre famille. Et lui offrir les meilleures chances. Plus qu’une mission, c’est un engagement.