Une visite au CMH à marquer d’une pierre blanche

Passionnante, dévorante, inspirante. Telle est la conclusion en trois mots d’une visite organisée au Centre Médical Héliporté pour l’équipe de la Cité Miroir de Liège. C’était une première organisation du genre, écumée sur une journée complète, dans les coulisses du CMH de Bra-sur-Lienne. L’idée de répéter ce type d’évènement en 2017 est sur la table.

Visiter la base du Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne est une activité qui marque toujours les esprits. D’entrée de jeu, si l’hélicoptère médicalisé  est l’outil convoité de chaque visite, il n’en reste pas moins que le public est également sensible au fonctionnement du service de secours du CMH. Pionnier dans la gestion et l’utilisation d’un hélico pour des missions d’aide médicale urgente en Belgique, le team du CMH peut se targuer de réussir à coordonner toutes les compétences utiles à la réussite d’un tel projet de secours à la population.

C’est d’ailleurs dans ce sens que se dirige le témoignage de Philippe Evrard, le directeur adjoint de la Cité Miroir (Liège) : « Les équipes de la Cité Miroir ont découvert, le temps de quelques heures, les activités et le fonctionnement du Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne. Avec un avis unanime pour les 30 participants : une journée passionnante, dévorante, inspirante ! Que d’admiration pour ces équipes qui sauvent des vies tous les jours, au croisement de métiers aussi variés que l’aéronautique, le médical, le paramédical, la communication, l’informatique, l’administratif, et tous les métiers indirects engagés chaque jour aux côtés du CMH ! »

Une des clés de la visite est la découverte de la carte géographique identifiant la Zone Rouge démographiquement la plus importante de Belgique, « territoire » principal d’intervention des équipes médicales du CMH. Cette carte suscite autant de questions que de réactions. Elle constitue le moteur historique de l’existence du Centre Médical Héliporté et de l’utilisation d’un hélicoptère en régions rurales. Avec comme mission majeure d’offrir aux patients de communes rurales les mêmes chances d’intervention rapide que les patients situés en zone urbaine.

La journée de découverte organisée pour le personnel de la Cité Miroir a été décomposée en deux grandes parties.

En matinée, d’une part, les visiteurs ont pu se concentrer sur la raison d’être du service de secours par hélicoptère et sur la chaine des moyens de l’aide médicale urgente. Le quotidien du quotidien pour les médecins et les infirmiers du CMH.

En seconde partie de journée, 3 animations ont été proposées par groupes d’intérêts :

  • une dizaine de personnes se sont intéressées au travail de maintenance du matériel médical d’intervention. Une occasion unique de se mettre dans la peau d’un infirmier et de découvrir tous les coulisses préparatoires d’une mission.
  • un 2ème groupe s’est attaqué à la gestion administrative de l’ASBL, une matière dense et complexe qui regroupe toutes les données liées aux interventions, à la facturation des missions héliportées et au suivi des affiliations.
  • Enfin, une 3ème activité d’échanges et de partages s’est ouverte sur les actions de communication que le CMH doit mettre en place pour sensibiliser la population à son activité.

Quelle surprise pour chacun des visiteurs de découvrir que le Centre Médical Héliporté est une ASBL totalement autonome dans son fonctionnement global comme dans la recherche des ressources financières nécessaires à son développement. Pour la donne financière, chacun a pu mesurer que tout le projet du Centre Médical Héliporté repose sur un capital citoyen et humain important : le soutien de la population.