Un service humain dans l’intérêt du patient

Dans toute mission de secours, il est un élément essentiel auquel chaque membre de l’équipe médicale du CMH est toujours attentif : une approche humaine du patient. Chaque situation rencontrée est une nouvelle histoire. Le facteur humain forge solidement le service que les médecins et les infirmiers réservent à toute personne secourue.

Il est le fondement de la philosophie de service que le Centre Médical Héliporté résume par l’intérêt unique du patient.

Et pourtant, lorsque l’urgence est connue et que les moyens de secours de l’aide médicale urgente sont réquisitionnés par le 112, le premier service attendu sur le terrain est l’apport de compétences médicales spécialisées. Par les mains d’un médecin et d’un infirmier dont l’expérience promet des soins intensifs de premier plan. Leurs expérimentations professionnelles garantissent une analyse pointue et un examen le plus précis possible de la situation.

Dans tout évènement urgent, chacun attend des moyens médicaux couplés à un service très rapide. Très rapide dans le délai qui s’écoule entre l’appel au 112 et l’arrivée de l’équipe médicale. Rapide aussi dans la prise en charge du patient. Rapide encore dans son transport, le cas échéant, vers l’hôpital adéquat. D’aucuns reconnaissent que l’hélicoptère médicalisé du CMH permet de gagner du temps, beaucoup de temps parfois lorsque l’examen du patient nécessite de multiplier les efforts pour lui sauver la vie. Au même niveau, l’équipe médicale de Bra-sur-Lienne est appréciée et reconnue pour son efficacité. Voire même pour une certaine forme de complicité des membres d’équipage, avec, en définitive, l’impression que toute la prise en charge médicale roule comme une partition de musique.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le service médical de qualité, s’il constitue l’empreinte essentielle du projet du CMH, est une base logique. Une routine quasi. Le moteur tient dans la notion de service humain. Et pour cause : chaque mission de secours répond à une situation de stress pour le patient, ses proches, sa famille. Stress décuplé par les présence éventuelle de nombreux intervenants comme la police, des ambulanciers, des pompiers. Parfois même des témoins et des curieux. Dans ce tableau de vie, inconsciemment ou consciemment, les premiers concernés attendent une information précise, des mots justes, de l’assurance, de l’écoute, de l’aide, de la chaleur humaine. Chaque mission est une nouvelle histoire, profonde, difficile parfois, qui laisse à tous des souvenirs impérissables.

Travailler au coeur de la zone rouge démographiquement la plus importante de Belgique, c’est rencontrer des missions potentiellement graves appelant des compétences médicales. Mais surtout, des compétences humaines. C’est incontournable.