Comment le CMH est devenu pionnier dans le transport de deux patients ?

Double investissement au Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne : un nouvel appareil de monitoring et une civière pliable. Pour quoi faire ? Augmenter la qualité de la prise en charge lorsque l’équipe médicale doit assurer le transport de deux patients.

Une moyenne de 30 missions

Transporter deux patients fragilisés n’est pas une situation qui se présente tous les jours. En moyenne, le team du CMH rencontre 30 missions d’aide médicale urgente de ce type sur une année. Notamment dans le cadre d’un plan médical d’urgence, lors d’un accident de la route impliquant plusieurs victimes ou, encore, lors d’une catastrophe avec des blessés gravement brûlés. Ces interventions héliportées nécessitent de disposer d’un matériel de pointe et, surtout d’un équipement permettant d’assurer une surveillance sur deux patients.

Les deux outils de travail acquis par le CMH sont parfaitement adaptés à la pratique de la médecine d’urgence en dehors de l’hôpital (extra-hospitalier) ou au transport par hélicoptère médicalisé :

  • Le nouveau monitoring est extrêmement novateur dans sa conception, en termes de fonctionnalités et de télémédecine : elles apportent un sérieux appui à l’équipe médicale chargée de surveiller les paramètres médicaux et vitaux des patients transportés. Détail important, cet appareil dispose d’alarmes visuelles. Le bruit permanent du moteur de l’hélico en plein vol empêche le médecin ou l’infirmier de profiter des alarmes sonores qui équipent habituellement le matériel d’examen.
  • Les deux grands avantages de la seconde civière de transport sont les suivants : d’abord, elle est pliable, ce qui permet un rangement aisé dans la cabine de l’hélico, lorsqu’elle n’est pas utilisée. Autre avantage, elle est légère. A peine 13kg, tout en disposant de points de sécurité qui répondent aux règles de qualité d’un transport héliporté. Elle a été conçue sur mesure pour l’hélico Eurocopter EC-145 du CMH.

Budget total de ces deux acquisitions : 50.000 €. Le montant de l’investissement est une considération qui relève du détail pour les équipes du CMH. La priorité est en effet d’acquérir un équipement qui répond aux besoins de l’équipe d’intervention et à l’intérêt unique des patients.

Ceci n’empêche pas de rappeler que l’ASBL Centre Médical Héliporté ne dispose d’aucun subventionnement officiel du Ministère de la Santé Publique pour l’organisation de son service de secours à la population. Les investissements sont possibles essentiellement grâce aux dons, soit versés par des donateurs particuliers, soit au travers d’un legs. Soit encore grâce aux associations qui organisent des évènements en réservant leurs bénéfices à l’hélico du CMH de Bra-sur-Lienne. Le citoyen, déjà premier concerné, est aussi le premier qui doit être remercié pour son soutien.