L’affiliation, un pilier de reconnaissance pour le Centre Médical Héliporté

La carte d’affiliation – ou carte de sauvetage – du CMH est la promesse de soutien la plus importante au projet de service de secours par hélicoptère en régions rurales. En souscrivant à l’affiliation, la population reconnait l’utilité publique du Centre Médical Héliporté. Chaque citoyen affilié se porte garant d’un moyen mis à sa disposition, en cas d’urgence.

Tous les affiliés comblent une absence de subvention. Une subvention qui relève logiquement de la responsabilité du Ministère de la Santé Publique Fédérale. En regard de sa disponibilité dans les moyens de secours existants et en regard du service complémentaire qu’il fournit, le Centre Médical Héliporté ne perçoit pas un seul euro de financement fédéral. Rien. L’unique raison de cette absence est à trouver dans la loi qui régit le fonctionnement de l’aide médicale urgente dans notre pays. Les termes de cette loi ne connaissent pas l’existence de service de secours par hélicoptère. Certes, le Ministère de la Santé Publique perçoit le secours héliporté en Belgique comme une expérience. Il en tolère le cadre. Mais la notion « expérimentale » bloque tout aussi logiquement la délivrance d’une aide financière au fonctionnement. Depuis plusieurs années, l’équipe du CMH s’active pour une reconnaissance officielle du secours héliporté. Un dossier qui prend beaucoup de temps.

Le temps long ne doit pas empêcher à un projet de vivre. Surtout si ce dernier rend service. Surtout si ce projet répond à un besoin citoyen, « une demande générale ». Le premier à pointer du doigt cette demande est le fondateur du CMH : le Dr Luc Maquoi. Ce dernier a identifié une zone géographique, mieux connue sous le nom de « zone rouge ». Elle confronte sa population à deux problèmes majeurs lorsqu’un évènement nécessite des moyens de secours de l’aide médicale urgente :

  1. D’abord, les secours terrestres peuvent connaître des temps de déplacements très longs pour rejoindre un patient à prendre en charge. Ce n’est pas l’idéal, en cas d’urgence.
  2. L’autre facteur n’est pas plus réjouissant : selon les régions, les patients sont fortement éloignés des hôpitaux qui disposent de plateaux spécialisés dans la prise en charge et le traitement de pathologies graves.

Par leur présence, l’hélicoptère médicalisé de Bra-sur-Lienne et son équipe apportent une solution sur un plateau d’argent : un outil et un service spécialisé qui disposent d’avantages majeurs. Avec en première ligne, une rapidité d’intervention qui divise par trois – au moins – les temps de déplacements et de prise en charge des moyens terrestres.

Pour accomplir cette mission, pour remplir ce défi de santé publique, le Centre Médical Héliporté est organisé sous la forme d’une association sans but lucratif. Une association où chaque affilié est un adhérent de première ligne. Un membre affilié qui offre à tout patient en situation de détresse vitale – et à lui-même – toutes les chances d’un service de secours (SMUR) rapide et efficace, par hélicoptère.

L’affiliation est la plus importante promesse de soutien. La promesse de plusieurs milliers de citoyens, dont certains sont fidèles depuis bientôt 23 ans. Un sacré pilier pour le CMH.

Et on ne vous a pas encore tout dit sur l’affiliation. La preuve.