Le CMH peut éclairer des terrains de football

Le Centre Médical Héliporté dispose de plus de 100 terrains équipés de son système de balisage automatique. Avec le bénéfice de pouvoir les éclairer lorsque l’hélicoptère médicalisé de Bra-sur-Lienne doit intervenir de nuit pour secourir des patients. Ce système, unique en Europe, est un plus pour les régions rurales.

Il y a 10 ans encore, personne n’imaginait qu’un hélicoptère puisse se poser la nuit sur des terrains de football. D’ailleurs, qui aurait pu accoucher de l’idée d’utiliser des infrastructures footballistiques, la nuit à pas d’heure, pour servir la cause des missions héliportées de secours urgent. Personne, avouez-le ! Personne, à l’excepté du personnel du Centre Médical Héliporté. Aujourd’hui, en moyenne, il ne se passe pas une nuit, à peu de choses près, sans que l’hélicoptère médicalisé de Bra-sur-Lienne ne pose ses patins sur un terrain de football.

Sécurite, accessibilité, efficacité

Comment le CMH opère-t-il la nuit pour se poser sur des terrains de football ? Vous saurez tout de la technologie en suivant cette autre info sur les missions de nuit. Si vous êtes davantage curieux de savoir pourquoi ce système existe, vous pouvez en retenir qu’il permet à l’équipe médicale du CMH d‘intervenir rapidement en toute sécurité, sur un terrain qui correspond aux règles aéronautiques propres aux vols de nuit. Le balisage automatique renforce l’accessibilité rapide au patient et, par conséquent, l’efficacité de toute sa prise en charge.

De Habay-la-Neuve à Fouron en passant par la province de Liège

Inutile de souligner le gain de temps supplémentaire apporté par ce système d’éclairage automatique des terrains de football dans le transport des patients vers un hôpital. Le Centre Médical Héliporté n’est pas peu fier du maillage géographique de terrains qui s’est construit depuis l’équipement des premiers sites d’atterrissage en 2009. La couverture s’étend depuis le sud de la province de Luxembourg jusqu’au Limbourg, avec une belle offre de points de posé de nuit sur la province de Liège. Y comprise la Communauté Germanophone, dont les citoyens se sont faits pionniers de la technologie. Et même les pionniers du financement des installations.

2500 euros par terrain

A l’époque, un comité de soutien a additionné des fonds de sponsors privés et un subside du Ministère de la Communauté Germanophone pour équiper les 20 premiers terrains. Le financement d’autres installations s’est reposé ensuite sur la bonne volonté d’associations locales, de Rotary et de Lion’s Clubs ou encore d’entreprises privées. Enfin, une série de pouvoirs locaux dans les communes ont emboité le pas. Tous animés par la même motivation : offrir aux citoyens des communes rurales toutes les chances d’une prise en charge de qualité en aide médicale urgente.

L’équipe du Centre Médical Héliporté dispose d’un inventaire de plus de 200 terrains répondant aux critères fixés par l’aéronautique pour des atterrissages de nuit.

Et si vous en parliez chez vous, dans votre commune, votre village. Ou tout simplement à la mi-temps 🙂