60 minutes de chances au coeur de l’urgence à Bouillon

La « Golden Hour », ce délai de 60 minutes, entre le décollage de l’hélicoptère du CMH pour secourir un patient et le transport de ce dernier dans un hôpital spécialisé, n’a jamais aussi bien porté son nom que le vendredi 17 mars 2017. L’histoire débute en plein coeur de Bouillon. Xavier de Voghel témoigne de l’aide exceptionnelle dont il a bénéficié.

Il est un peu plus de 16h. Xavier de Voghel, Diacre à Bouillon, termine son office lorsqu’il est pris d’un malaise. Son médecin généraliste, quasi à portée de main,  lui prête une aide immédiate et suspecte un infarctus aigü du myocarde. Chaque minute compte. Dans pareil cas, il faut transporter le patient le plus rapidement possible vers un hôpîtal disposant d’un service spécialisé en coronarographie, pour dilater la ou les artères du coeur qui sont bouchées. Le centre 112 commande l’intervention du PIT de Bouillon et de l’hélicoptère médicalisé de Bra-sur-Lienne. Vingt minutes plus tard, l’équipe médicale du CMH est en contact avec le patient. Le Dr Laurent Marissiaux, médecin de garde au CMH, se souvient parfaitement du déroulement de la mission : « L’équipe du PIT présente sur place avait déjà fait une partie du travail. L’équipe du CMH a complété la prise en charge médicale et la stabilisation du patient avant son transport rapide par hélicoptère. »

Direction Arlon

La clinique Saint-Joseph d’Arlon (Vivalia) est à dix minutes en hélicoptère depuis le centre de Bouillon. Le cardiologue et l’équipe du service de coronarographie étaient prêts à Arlon pour prendre en charge le patient. « A peine une heure après mon malaise, j’ai subi une intervention en salle de coronarographie, avec le placement de deux stents« , témoigne Xavier de Voghel, qui enchaine : « Tout était terminé à 18h20. J’ai pu rentrer à mon domicile 8 jours plus tard. C’est une chance pour moi d’avoir pu compter sur l’efficacité des différents services de secours, et particulièrement du professionnalisme de l’équipe du Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne. Je tiens à les remercier comme toutes les personnes qui m’ont soutenu durant cette période difficile »

Fidèle affilié

Non sans une pointe d’humour, on peut dire que Xavier de Voghel, par son métier de Diacre, en connait un rayon sur les fidèles. Lui-même est un affilié et un fidèle soutien au Centre Médical Héliporté : « Ce service d’hélicoptère subsiste surtout grâce aux cotisations des membres affiliés. Grâce à la cotisation annuelle de 30€ pour une personne ou 47€ pour un couple, la part financière non prise en charge par la mutuelle est, elle, assurée par la cotisation. Je ne peux donc que vous encourager à vous y affilier et à renouveler votre cotisation chaque année » souligne le Diacre de Bouillon qui ajoute une rapide comparaison entre le coût de l’affiliation et le prix d’un plein essence.

Une chose est certaine. L’affiliation est un carburant pour permettre au service de secours par hélicoptère du CMH de travailler efficacement et rapidement. Comme, par exemple, transporter un patient en situation de détresse vitale dans un hôpital spécialisé, 60 minutes après l’appel du 112. Une heure en or.