Sur quel facteur repose la réussite du projet du Centre Médical Héliporté

Au CMH de Bra-sur-Lienne, chaque jour qui passe est un petit pas accompli dans la réussite de son projet de service de secours par hélicoptère en régions rurales. Chaque intervention héliportée est, pour l’équipe médicale, un grain de motivation supplémentaire pour poursuivre sa mission sociale. Tout tient sur un seul pilier depuis 20 ans.

L’humain est l’ingrédient principal du projet du Centre Médical Héliporté. C’est bien beau de le dire mais comment peut-on définir la place de l’humain dans le travail qui fédère les hommes et les femmes rassemblés autour de l’ASBL depuis sa toute première mission ?… Allez, il suffit de consulter un dictionnaire pour avoir une définition académicienne de ce que représente ce côté « humain ». Bon, le dico ne nous aide pas beaucoup. Alors, décortiquons le sujet :

  • Dans l’histoire de fondation même du CMH par le Dr Luc Maquoi, l’humain était déjà bien présent. La mission sociale est le secours à la population, avec une philosophie qui place le patient au centre de toutes les attentions. L’aide aux autres, l’entraide, la solidarité permettent d’écrire chaque jour une page de l’histoire.
  • Le facteur humain, vous le retrouvez aussi dans les compétences professionnelles des médecins, infirmiers, pilotes et toutes les personnes impliquées dans le défi opérationnel d’utiliser un hélico pour secourir et transporter des patients. Au CMH, l’équipe est en cohésion totale avec l’esprit du projet. Et pour réussir, chacun amène ses compétences, ses qualités, son engagement professionnel.
  • Sur le terrain d’une mission, l’humain est le carburant du travail de collaboration que l’équipe du CMH développe avec tous les autres services de secours. Sans aucune exception. Tous les acteurs doivent travailler main dans la main. D’ailleurs, dans des situations d’extrême urgence où la vie d’un patient est en danger, la coordination de toutes les ressources doit être réglée au compas. Qu’on soit ambulancier, pompier, commandant des pompiers, infirmiers ou médecins.
  • L’approche humaine du patient est incontournable. C’est le fondement des métiers de l’urgence : rendre service, écouter, rassurer, travailler de manière claire et efficace.  Tout pour réduire autant que faire se peut le stress légitime du patient lorsqu’il se trouve dans une situation fragilisante.
  • Après une mission – et particulièrement si elle a été difficile – le débriefing et le partage d’informations entre les membres de l’équipe médicale sont des chances supplémentaires d’améliorer le travail en tronc commun. D’une manière ou d’une autre, il y a toujours un humain pour bénéficier de cette mise à jour d’état d’esprit. Il est inutile d’ajouter que la qualité du travail va s’en ressentir.

Lorsque vous soutenez le Centre Médical Héliporté via l’affiliation et le don, vous contribuez à ce que la prise en charge par hélicoptère soit une réussite. Quelle chance indiscutable pour l’humanité et pour l’harmonie !

La preuve par l’exemple : plus de 120 000 personnes renouvellent leur affiliation au CMH chaque année. Depuis 20 ans.