Pourquoi s’affilier au CMH est beaucoup plus qu’une assurance

A quoi ça sert de s’affilier au Centre Médical Héliporté ? Quel intérêt pour vous ? En étant affilié au CMH, pouvez-vous disposer de l’hélicoptère quand vous le souhaitez ?… A quoi bon souscrire une affiliation au CMH puisque vous disposez déjà d’une mutuelle. Ou de l’assurance la plus complète ? A toutes ces questions, il n’y a qu’une seule bonne réponse : la CHANCE.

Oui, parce qu’être affilié au CMH, c’est une chance. Une chance que vous offrez à tous les patients des régions rurales qui, en cas d’urgence, doivent disposer… des mêmes chances (oui, c’est le mot adéquat) d’intervention et de prise en charge que les patients situés en zone urbaine. Jean-Philippe Ducoli (Rochefort), affilié depuis deux ans, est très clair à ce sujet : « On a vraiment de la chance de pouvoir compter sur un service comme l’hélico du CMH de Bra-sur-Lienne. Ca fait 2 ans que je suis affilié et je le serai encore de nombreuses années. Pour ma part, j’espère ne jamais en avoir besoin. Mais savoir que vous êtes là, en cas de gros problèmes, est rassurant« … En tant que chauffeur routier, il est lui-même un témoin régulier d’accidents graves. Dont certains où il a assisté à l’intervention d’une équipe médicale du CMH.

Une chance… et pas un droit

Le CMH intervient partout où le 112 (le numéro d’appel à former en cas d’urgence, on vous le rappelle) demande l’intervention de l’hélicoptère et de son équipe médicale. Il intervient pour tous les patients. Affiliés ou non ! Être affilié ne donne pas un accès prioritaire au service. L’affiliation offre d’autres avantages, dont notamment la gratuité de l’intervention héliportée pour le patient.

Pas besoin d’hélico, vous habitez à 5 minutes de l’hôpital

Lorsque vous avez besoin d’un service de secours en aide médicale urgente, vous n’êtes pas nécessairement dans votre salon, les pieds dans vos pantoufles. Encore moins en état de décider. Arlette Renierkens (EVREHAILLES-YVOIR), affiliée au CMH, a sa propre analyse : « Ce n’est pas l’adresse domicile qui doit servir de critère pour décider de s’affilier. Une maladie grave, un incident ou un accident peuvent survenir à toute heure en tout lieu. La vie moderne et trépidante imposée par la société actuelle, avec tout son lot de stress, peut plonger quiconque dans une situation requérant une aide des plus urgentes : un accident grave de la route, un AVC, etc. Le CMH peut s’avérer un outil indispensable pour sauver une vie. Habitant Yvoir (Namur) et bien qu’en entourée d’hôpitaux spécialisés, je peux être dans une situation d’urgence vitale à un tout autre endroit. » Et c’est valable pour toute personne ! En déplacement pour le boulot ou pour des vacances.

Vous avez la meilleure des assurances

Vous entendrez des dizaines de compagnies d’assurances vous assurer de la meilleure couverture en cas de problèmes. Et c’est tant mieux, car, une fois hospitalisé, chacun est heureux de compter sur une intervention de sa mutuelle ou d’une assurance. Au moment où vous rencontrez votre urgence, ce n’est pas à votre assurance que vous pensez… mais bien à disposer d’un service très rapide, comme le souligne Jacques Gennen (VIELSALM), affilié au CMH : « Ce que les habitants des communes rurales souhaitent surtout, c’est la garantie, en cas d’infarctus, d’un autre gros problème de santé ou encore lors d’un grave accident de la route, d’être secourus dans le quart d’heure par une équipe médicalisée compétente pour être conduits dans un hôpital à même de les prendre en charge.« … La priorité, c’est le temps, le gain de temps et surtout ne pas attendre deux heures pour aller à l’hôpital. Trois priorités auxquelles l’équipe du CMH répond de manière efficace, comme le confirme Jacques Gennen : « Ce qui tracasse le patient, c’est la prise en charge tardive, la longueur et le temps de transport en ambulance, l’arrivée dans un hôpital sans plateau technique adapté à leur cas. Cela va donc de soi pour eux de soutenir le CMH de Bra-sur-Lienne, un vecteur qui complète les services médicaux terrestres et qui leur offre, quand son intervention est nécessaire, une prise en charge par une équipe de choc et un transport rapide vers un hôpital de référence.»

L’affiliation, rassurez-vous, elle n’est pas obligatoire ! Elle est par contre salutaire. Comme la chance ! Non ?