Pas question de perdre à l’hôpital le temps gagné grâce à l’hélicoptère médicalisé

Une mission de secours héliporté efficace est la combinaison de plusieurs défis. Le défi du gain de temps est le principal. Il est au coeur de toutes les étapes d’une intervention de secours. Y compris lorsque le patient est transporté aux urgences. Parce qu’il n’est pas question de perdre à l’hôpital le temps gagné en intervention grâce à l’hélicoptère médicalisé. Décryptage.

En tant que patient, si l’urgence frappe à votre porte, vous ne voulez pas devoir attendre de longues minutes pour disposer des moyens de secours adéquats. Le temps qui s’écoule est déjà une préoccupation de poids avant la réquisition et l’arrivée des moyens de secours de l’aide médicale urgente. Au CMH, le temps est aussi la préoccupation première.

De l’appel 112 jusqu’à l’hôpital

Au moment de l’appel, la priorité pour le médecin et l’infirmier urgentistes est d’arriver le plus vite possible au chevet du patient. Mettre à disposition du patient, dans les meilleurs délais, toutes les compétences et la technologie d’une salle de réanimation en dehors de l’hôpital. Arrivée sur le d’intervention, l’équipe médicale donne le maximum pour gagner du temps : examiner le patient, le stabiliser et prendre les décisions qui rencontrent son intérêt unique sur le plan médical. Vers l’hôpital, tout se joue sur la rapidité de déplacement de l’hélicoptère et sur une surveillance maximale du patient. Parce que les secondes et minutes gagnées au fur et à mesure de la prise en charge peuvent faire la différence. Aussi bien pour un traitement optimal que pour le retour à une vie normale après convalescence.

Et à l’hôpital, quid du temps gagné ?

Dans cette course contre la montre, rassembler des compétences de pointe ne suffit pas. La gestion du temps doit se poursuivre au sein de l’hôpital. L’équipe du CMH met un point d’honneur à entretenir des relations pointues avec les hôpitaux, leurs services d’urgences respectifs et les médecins responsables de leurs plateaux techniques spécialisés. Cette relation est capitale pour établir des procédures de travail et de collaboration qui vont maintenir cette notion de gestion du temps jusqu’en salle d’opération.

POURQUOI ???… Car il n’est pas question que tout soit mis en oeuvre sur le terrain et en vol de secours si le temps gagné grâce à l’hélicoptère médicalisé est perdu au sein de l’hôpital.

C’est d’une logique implacable, allez-vous dire ! Dans la pratique de tous les jours, il est primordial d’aller plus loin que la logique. C’est le travail audacieux dans lequel s’inscrit l’équipe du CMH. Ce travail dépasse largement la bonne utilisation d’un hélicoptère médicalisé et de ses performances opérationnelles.

Que faut-il retenir de cette petite réflexion ?… Que ce soit par une affiliation ou un don, le soutien apporté au Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne, il est investi prioritairement dans l’hélicoptère médicalisé, dans le professionnalisme des équipes médicales, dans le matériel utilisé. Il est surtout un levier historique, un geste salvateur qui permet d’offrir du temps en cas d’urgence.