« L’écho » au CMH, merveille de technologie partout et à tout moment

Déjà pionnier dans l’utilisation d’un appareil d’échographie portable lors de ses missions de secours par hélicoptère, le Centre Médical Héliporté confirme l’utilité de cette technique en extra-hospitalier et ses multiples opportunités d’une prise en charge efficace de patients fragilisés. Un nouvel appareil, le second du genre, est à dispo des équipes du CMH de Bra-sur-Lienne. Portrait d’une petite merveille technologique.

Cette nouvelle « echo » tient dans une seule main. Comme le décrit cette photo en situation réelle, elle n’est pas plus grande qu’une tablette, super légère, une image de haute résolution, un écran tactile. Bref, en quelques mots, le nouvel appareil d’échographie portable du CMH est une solution mobile de diagnostic parfaitement adaptée aux missions d’aide médicale urgente. Particulièrement sur le terrain où les urgentistes ont besoin d’un matériel maniable…mais surtout fiable et performant.

LE BON TRAITEMENT, LE BON HÔPITAL

Performant pour permettre aux médecins d’affiner un diagnostic et d’écarter, de surcroit, des hypothèses inquiétantes. Performant aussi pour leur permettre de déterminer le traitement thérapeutique adapté à mettre en place, parfois bien avant le transfert par hélico et l’arrivée du patient en milieu hospitalier. Mieux encore, orienter le patient dans le bon hôpital, celui qui dispose du plateau technique adéquat. Même, demander, avant le décollage de l’hélico, la préparation d’un bloc opératoire. En résumé, un appareil performant pour gagner du temps, sauver une vie et réduire significativement les risques de séquelles.

EN MODE BONNE PRATIQUE

Depuis ses premières expériences dans l’utilisation de l’échographie en pré-hospitalier, l’équipe médicale en a inscrit l’usage dans ses bonnes pratiques. Et ce ne sont pas les exemples de pathologies rencontrées sur le terrain qui manquent pour justifier la pertinence de ce stéthoscope high-tech dans un SMUR. Au podium des cas sévères, prenez un traumatisme (blessure grave) : l’appareil d’échographie portable permet de poser le diagnostic des pathologies qui peuvent entrainer la mort d’un patient si elles ne sont pas traitées en urgence, comme par exemples, un pneumothorax associé souvent à des douleurs thoraciques assez brutales, une compression cardiaque, une hémorragie interne (invisible à l’oeil nu). Dans ce dernier cas précisément, l’examen échographique offre toute latitude au médecin urgentiste du CMH d’avertir l’hôpital dans lequel le patient sera transporté, de lui demander de préparer une salle d’op’ pour le traiter immédiatement dès son arrivée. Ou d’organiser une transfusion massive. Et, donc, pour le dire autrement, offrir au patient les meilleures chances d’une prise en charge efficace.

PRONOSTIC VITAL ENGAGE

Dans toutes les pathologies affectant le fonctionnement du coeur, l’appareil d’échographie est aussi l’ami de circonstances pour prévenir un pronostic vital engagé. Il va guider le médecin dans son analyse et dans son examen des fonctions vitales du patient :

  • Dans le cas d’un infarctus, visualiser et confirmer rapidement la partie du coeur qui est touchée et permettre au médecin d’informer la cardiologue avec des indications précises, sans passer par le plateau des urgences.
  • Lors d’une situation de détresse respiratoire, faire la distinction entre plusieurs affections pulmonaires graves et orienter le patient vers un traitement adéquat.
  • En cas d’arrêt cardiaque, apporter tous les éléments pour justifier le maintien d’une réanimation cardio-pulmonaire
  • Ou encore identifier et traiter les causes réversibles d’un arrêt cardiaque.

Ajoutons-y les situations de coma, d’hémorragie cérébrale et toutes fractures de membres où un appareil d’échographie portable offre, une fois de plus, une aide à une prise en charge qui renforce l’intérêt unique du patient

L’utilisation de cette technique, la formation de tous les médecins de l’équipe du CMH et l’acquisition d’un matériel de dernière technologie font partie des engagements auxquels le CMH accorde sa plus grande valeur.

D’ailleurs, à propos de valeur, le nouvel appareil d’échographie portable n’a qu’un gros défaut : la taille de son prix, 20 000 €. Sans l’énergie et les soutiens financiers de ses donateurs, le Centre Médical Héliporté ne pourrait faire bénéficier les patients secourus et transportés par hélicoptère des meilleurs outils d’examen, de surveillance et de prise en charge.